16/9/2021 : Formation “Album, de la confidence aux récits”

Catégories

FORMATION
” Album, de la confidence aux récits ”

Jeudi 16 septembre 2021 de 13 à 16h
Rue Verte 216 ou visioconférence

 

* Nederlandstalige versie onderaan / Version néerlandophone ci-dessous

Le Programme de Prévention urbaine de Schaerbeek vous propose une formation d’une demi-journée sur un nouvel outil: “Album, de la confidence aux récits”

Un projet co-soutenu par la commune de Schaerbeek depuis 2018 et conçu en collaboration avec RePR (Schaerbeek), Élodie Druart (CAPREV – FWB), et l’a.s.b.l. S.A.V.E. Belgium.

Cet album est destiné aux intervenants sociaux, psychologues, éducateurs, assistants sociaux et autres professionnels amenés à accompagner des jeunes et des adultes dont la relation s’est complexifiée suite à un engagement dans l’idéologie djihadiste.

L’album s’inscrit dans le contexte du retour des ressortissants avec leurs enfants de Syrie des camps de Al Hol, Ayn Issa, etc. et de l’éloignement qui en découle si leurs parents sont incarcérés lors de leur retour en Belgique. Il peut dans une vision plus large s’adresser à l’ensemble des familles dont un des leurs est détenu ou qui a connu un engagement dans l’idéologie djihadiste.

Le but de ce nouvel outil est d’encourager le jeune ou l’adulte qui a connu un tel engagement à effectuer un travail sur son histoire. Cette démarche développe ses capacités à intervenir positivement sur le cours de sa vie.

Joignez-vous à cette séance de découverte pour enrichir sa réflexion dans une dynamique participative.
Programme
• Introduction par le Programme de Prévention Urbaine
• Présentation de l’outil « Album, de la confidence aux récits » par Isabelle Seret et Elodie Druart
• Questions & Réponses

Intervenantes :
Isabelle SERET, Intervenante en sociologie clinique et formée en victimologie appliquée
Elodie DRUART, psychologue pour enfants et active dans le secteur de la radicalisation violente (Caprev)

Cette séance d’information vous est proposée par le Service d’Appui Thématique et Territorial (SATT) du Programme de Prévention Urbaine (PPU) de Schaerbeek.

Date et heure
Jeudi 16 septembre 2021 de 13h à 16h
Lieu : à déterminer (si possible en présentiel – Rue Verte 216 à Schaerbeek, sinon par visioconférence)
Langue : Français et possibilité de poser les questions en néerlandais

Inscriptions
Pour vous inscrire à la séance découverte, envoyez un mail de confirmation à gjanssens@schaerbeek.be

Remarque
Dès réception de votre inscription et une confirmation de notre part, n’hésitez pas à récupérer un exemplaire de cet outil à la Rue de Bonne 66A à Molenbeek-St-Jean (Elodie Druart) ou à la Rue Verte 216, 5ème étage, à Schaerbeek (Gwendolynn Janssens).

Au plaisir de vous y voir nombreux.

 

 

* Nederlandstalige versie onderaan / Version néerlandophone ci-dessous

Le Programme de Prévention urbaine de Schaerbeek vous propose une formation d’une demi-journée sur un nouvel outil: “Album, de la confidence aux récits”

Un projet co-soutenu par la commune de Schaerbeek depuis 2018 et conçu en collaboration avec RePR (Schaerbeek), Élodie Druart (CAPREV – FWB), et l’a.s.b.l. S.A.V.E. Belgium.

Cet album est destiné aux intervenants sociaux, psychologues, éducateurs, assistants sociaux et autres professionnels amenés à accompagner des jeunes et des adultes dont la relation s’est complexifiée suite à un engagement dans l’idéologie djihadiste.

L’album s’inscrit dans le contexte du retour des ressortissants avec leurs enfants de Syrie des camps de Al Hol, Ayn Issa, etc. et de l’éloignement qui en découle si leurs parents sont incarcérés lors de leur retour en Belgique. Il peut dans une vision plus large s’adresser à l’ensemble des familles dont un des leurs est détenu ou qui a connu un engagement dans l’idéologie djihadiste.

Le but de ce nouvel outil est d’encourager le jeune ou l’adulte qui a connu un tel engagement à effectuer un travail sur son histoire. Cette démarche développe ses capacités à intervenir positivement sur le cours de sa vie.

Joignez-vous à cette séance de découverte pour enrichir sa réflexion dans une dynamique participative.
Programme
• Introduction par le Programme de Prévention Urbaine
• Présentation de l’outil « Album, de la confidence aux récits » par Isabelle Seret et Elodie Druart
• Questions & Réponses

Intervenantes :
Isabelle SERET, Intervenante en sociologie clinique et formée en victimologie appliquée
Elodie DRUART, psychologue pour enfants et active dans le secteur de la radicalisation violente (Caprev)

Cette séance d’information vous est proposée par le Service d’Appui Thématique et Territorial (SATT) du Programme de Prévention Urbaine (PPU) de Schaerbeek.

Date et heure
Jeudi 16 septembre 2021 de 13h à 16h
Lieu : à déterminer (si possible en présentiel – Rue Verte 216 à Schaerbeek, sinon par visioconférence)
Langue : Français et possibilité de poser les questions en néerlandais

Inscriptions
Pour vous inscrire à la séance découverte, envoyez un mail de confirmation à gjanssens@schaerbeek.be

Remarque
Dès réception de votre inscription et une confirmation de notre part, n’hésitez pas à récupérer un exemplaire de cet outil à la Rue de Bonne 66A à Molenbeek-St-Jean (Elodie Druart) ou à la Rue Verte 216, 5ème étage, à Schaerbeek (Gwendolynn Janssens).

Au plaisir de vous y voir nombreux.

Gwendolynn JANSSENS
CHARGEE DE PROJETS EXTREMISME VIOLENT & POLARISATION | PROJECTVERANTWOORDELIJKE GEWELDDADIG EXTREMISME & POLARISATIE                                                                                                                                  SERVICE D’APPUI THEMATIQUE ET TERRITORIAL (SATT) | THEMATISCHE EN TERRITORIALE ONDERSTEUNINGSDIENST                 PROGRAMME DE PREVENTION URBAINE (PPU) | STEDELIJK PREVENTIEPROGRAMMA (SPP)
Rue verte 216|Groenstraat 216• 0496/45.39.69 • gjanssens@schaerbeek.bewww.1030.bewww.facebook.com/1030bewww.twitter.com/achillecolignon

Workshops sur la polarisation sociale

Catégories

En 2021, BeFUS asbl organise un cycle de workshops en ligne sur des thèmes liés à la polarisation sociale. Sur base du cycle de formation entrepris par BeFUS en 2019 (« Polarisation et dynamique de pensée « eux-nous », en partenariat avec la Région de Bruxelles-Capitale), nous souhaitons rassembler nos membres autour de 4 thèmes principaux : 

  • 23/3/21 de 9h à 11h: Polarisation : introduction et concepts pour un travail transversal
  • 1/4/2021 de 9h à 11h : Confinement et discours de haine  
  • 6/5/2021 de 9h à 11h : Polarisation et relation de proximité  entre police locale et citoyens
  • 17/6/2021 de 9h à 11h : Polarisation : conclusions et enjeux pour les professionnels  

Inscriptions

Online (stay tuned)

“Sécurité, Démocratie & Villes” : Conférence internationale de l’EFUS, Nice

Catégories

Internationale et interdisciplinaire, la conférence « Sécurité, Démocratie et Villes » 2021 est unique dans son domaine, et s’adresse à tous les acteurs de la sécurité urbaine : élus, agents territoriaux, administration d’État, magistrats, forces de sécurité, travailleurs sociaux, chercheurs, représentants du secteur privé et acteurs de la société civile.

Venez nombreux les 20, 21 et 22 octobre 2021 pour coproduire les politiques de sécurité urbaine lors de cet événement organisé par le Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus), en partenariat avec la Ville de Nice.

Toutes les informations ici

Conférence internationale “Sécurité, Démocraties et Villes” 2017 à Barcelone

Du 15 au 17 novembre 2017, l’Efus, la ville de Barcelone et le Gouvernement de Catalogne ont accueilli à Barcelone la sixième conférence internationale “Sécurité, Démocraties et Villes”, dédiée à la coproduction des politiques de sécurité urbaine.

Nous vous invitons à revenir sur les moments forts de ces trois jours. Vous trouverez dans cet article les liens vers les comptes-rendus des différentes journées et vers les photos de l’événement. Que vous ayez pu participer ou non à la conférence, vous êtes invités à partager votre point de vue sur l’Efus Network.

Le Manifeste : Le résultat politique de la conférence

La sixième conférence internationale de l’Efus a rassemblé plus de 800 personnes, en ce compris des représentants de 130 collectivités locales et régionales, issus de 47 pays et de 5 continents. Avec comme thème central la coproduction des politiques de sécurité locales, elle a vu se rencontrer des élus locaux, des représentants de la police et de la justice, des travailleurs sociaux, des chercheurs, des membres du monde académique, des professionnels de la sécurité et des représentants de la société civile, notamment cinquante jeunes Européens. Ensemble, ils ont développé le nouveau manifeste “Sécurité, Démocratie et Villes”, qui a été adopté pendant la dernière session plénière. Découvrez le Manifeste ici.

Retour sur les débats

Le partage et l’échange d’informations et de points de vue étaient au coeur de la conférence. 4 sessions plénières, 16 ateliers, 17 visites de terrain et 30 sessions “zoom” ont rythmé l’événement. Découvrez les ateliers et leurs comptes-rendus en ligne.

Si vous avez participé à la conférence, merci de prendre une minute pour répondre à ce bref questionnaire. Vos retours et commentaires permettront à l’Efus d’améliorer leurs prochains événements.

Découvrez toutes les photos sur l’Efus Network et n’oubliez pas d’y partager vos photos et vidéos !

Organisée par

Sous le haut patronage de :

Sponsorisé par :

Pour plus d’informations

Promotion nationale des services publics locaux de médiation

Catégories

Constatant le développement continu de divers services publics de médiation au niveau local et la volonté des autorités locales de promouvoir la médiation comme un mode spécifique de régulation sociale et de gestion de conflits préventive et curative, le SPP Intégration sociale, le SPF Intérieur et le BeFUS asbl ont souhaité initier un projet commun intégré, ayant comme but le retissage des liens sociaux, la déjudiciarisation des conflits mais également l’amélioration du sentiment de sécurité au sein de la population.

Suite au succès de notre atelier du 15 octobre 2020 lors de la journée centrale de la Semaine Internationale de la médiation organisée par la Commission Fédérale de Médiation, nous souhaitions réitérer cette initiative et vous invitions dès lors à participer à notre webinaire de promotion nationale des services publics locaux de médiation qui a eu lieu le mardi 8 décembre 2020 de 10h à 12h. Notre projet de mise à l’honneur de la médiation au niveau local a été illustré par les témoignages d’élus, de partenaires et de professionnels locaux à regarder ci-dessous.

RDV en octobre 2021 pour la Semaine Internationale de la médiation 2021 et n’hésitez pas d’ici là à vous inscrire ici pour pouvoir contribuer et diffuser la cartographie nationale interactive des services publics locaux de médiation.

  • Pour revoir le webinaire du 8/12/2020 :
  • Powerpoint du webinaire
  • Témoignages d’acteurs clés partenaires des services publics locaux de médiation :
    • Alexander VANDERSMISSEN :
    • Jean-Baptiste STEFFEN :
    • Wim PHLIX :

Personnes de contact

Semaine internationale de la médiation 2020 : “La médiation locale à l’honneur”

Notre projet

La médiation pratiquée par les services publics locaux est un moyen efficace de résoudre des problèmes relatifs à la vie communautaire (nuisances sonores, manque d’entretien, déchets, …) .
Afin de promouvoir la « culture de médiation » au sein des communes belges et afin d’améliorer l’accès des citoyens aux services publics de médiation, le Service Public de Programmation Intégration sociale, le Service Public Fédéral Intérieur (Direction Sécurité Locale Intégrale) et le Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine asbl s’associent pour créer, ensemble, un projet de sensibilisation nationale.

Nos actions en 2020

  • Création d’une cartographie nationale interactive des services publics de médiation. Vous pouvez, en un clin d’œil, découvrir les services de médiation qui travaillent dans votre commune autour du retissage des liens sociaux, de la déjudiciarisation des conflits mais également de l’amélioration du sentiment de sécurité au sein de la population.

Personnes de contact

“25 ans de transversalité pour le sentiment de sécurité”, Colloque national du BeFUS asbl

Catégories

En 2020, le BeFUS asbl fête ses 25 ans d’existence. Dans ce contexte, nous souhaitons réunir nos membres (élus locaux, directeurs et professionnels communaux) avec leurs partenaires locaux et supralocaux pour un regard critique sur les meilleures méthodologies et stratégies politiques locales permettant d’accroître le sentiment de sécurité des citoyens. Le webinaire prévu est une occasion unique de partager l’expérience pratique et les perspectives des acteurs impliqués. Les expertises collectées permettront de faire émerger des stratégies locales durables combinées à un certain nombre de suggestions politiques concrètes.

Aujourd’hui, afin de réagir aux conséquences de la pandémie, les autorités locales sont plus que jamais confrontées à de nombreux défis. En raison de la croissance démographique, la société est sous pression et l’inégalité économique croissante affecte la cohésion sociale, qui constitue la base de la sécurité et du sentiment de sécurité.

C’est pourquoi le BeFUS souhaite renforcer l’expertise sur ces sujets et prendre des mesures pour une politique intégrée et holistique mettant en relation les différents niveaux de gouvernement.

Votre présence à cet échange de connaissances est indispensable afin d’être à la hauteur de notre ambition, à savoir, de travailler de manière multisectorielle et interdisciplinaire afin que les suggestions de politiques proposées soient adaptées aux besoins des acteurs locaux.
Nous vous invitons également à en parler à vos collègues et partenaires et à les y convier. Ce n’est que par la coopération au niveau local et par la transversalité qu’une approche intégrée, inter-services, à tous les niveaux de pouvoir, est possible afin que, in fine, la vision de la sécurité en tant que bien commun devienne une réalité durable.

Merci de bien vouloir remplir le formulaire d’inscription afin de recevoir la confirmation de votre participation à la webconférence nationale “25 ans de transversalité pour le sentiment de sécurité” du 21 janvier 2021.

Programme de la webconférence anniversaire des 25 ans du BeFUS asbl

Avec traduction simultanée en français et en néerlandais

  • 8h30 : Accueil technique
  • 9h : Accueil par la BeFUS-team et par Particitiz/Inventio, modérateurs de la webconférence
  • 9h05 : State of the art du BeFUS asbl : Bilan de 25 ans de transversalité pour le sentiment de sécurité, par Dorah ILUNGA, Présidente du BeFUS asbl et Echevine de Saint-Josse-ten-Node, avec l’EFUS
  • 9h25 : Innovation labs : ateliers interactifs
  • 10h50 : Synthèse des innovation labs en plénière et recommandations
  • 11h20 : Perspectives du BeFUS et de l’EFUS : Conférence Internationale “Sécurité, Démocratie et Villes” 25-27 mai 2021
  • 11h30 : Clôture

Thèmes des Innovation labs

  • Gouvernance locale et gestion de crise
  • Inclusion sociale des personnes avec multidiagnostics
  • Polarisation : pensée en “eux >< nous”
  • Nuisances et incivilités
  • Réhabilitation des auteurs de 18-25 ans

Les objectifs des innovation labs

Le but des ateliers est de se concentrer sur l’importance de la coopération entre les différents services, les niveaux de gouvernement et les différentes organisations. C’est pourquoi, les ateliers seront animés grâce à des processus d’intelligence collective dont les objectifs sont les suivants  :

  • Mobilisation : vous offrir un moment mobilisateur d’échanges entre membres du BeFUS asbl
  • Réseau : vous permettre de rencontrer les membres du réseau du BeFUS asbl que vous ne connaissez pas ou peu
  • Participation : au-delà d’un échange de pratiques, l’objectif sera d’ouvrir des espaces participatifs pour des prises de parole sur les enjeux liés aux thématiques abordées.
  • Dynamisation : Nous souhaitons en outre dynamiser notre nouvelle plateforme collaborative https://forum.urbansecurity.be en générant des échanges et discussions pertinentes pour nos membres.

Défis locaux actuels, problèmes et questions ouvertes

  • 1/ Qui ou quel (s) pilote (s) et avec qui ?
    • Qui prend la tête de la mise en place d’une telle collaboration multidisciplinaire ? Autorités locales ? Professionnels de la santé ? Travailleurs de terrain ? Justice ?
    • L’approche transversale doit-elle être encouragée de haut en bas (“top down”) ou de bas en haut (“bottom up”) ?
    • L’approche collaborative peut-elle être imposée ? A quel niveau ?
  • 2/ Quelles adaptations du cadre légal ?
    • Y a-t-il besoin d’un cadre ou d’une convention ? Le cadre peut-il être rempli de manière pragmatique et orienté en fonction de chaque cas ?
    • Y a-t-il besoin de conseil sur l’adaptation du cadre juridique existant ? Sachant qu’un cadre n’est jamais la panacée étant donné que son application reste dépendante de certaines personnes dans certains endroits.
  • 3/ Comment mettre en œuvre, évaluer et communiquer ? : La taille et la qualité du réseau jouent un rôle très important, les liens sont interpersonnels, avec leurs propres convictions et visions. Comment les autorités locales développent-elles alors un travail uniforme et cohérent ?

Nous nous réjouissons déjà de recevoir vos commentaires. D’ici là, n’hésitez pas à partager votre stratégie locale et/ou votre propre expertise ou contribution sur ces thèmes fascinants au sein de notre plateforme collaborative en ligne.

Pour plus d’informations sur notre association et sur nos 25 ans de promotion de la prévention et de la sécurité locales.

Le comité de gestion du BeFUS asbl composé de représentants des communes et villes d’Anderlecht, Mons, Bruxelles, Huy, Liège, Malines, Molenbeek, Mouscron, Saint Gilles, Saint Josse et Vilvorde

 Le Belgian Forum for Urban Security asbl œuvre depuis 1995 pour des mesures de prévention et de sécurité efficaces et de haute qualité au niveau local. ll le fait par le biais de forums de discussion, d’échange de bonnes pratiques et de plaidoyer pour ses membres. En 2020, le BeFUS asbl rassemble 65 villes et communes belges, et fait partie du Forum Européen pour la Sécurité Urbaine qui compte 250 villes membres. Il est essentiel que la politique de prévention et de sécurité soit intégrale et intégrée, et ce, de manière équilibrée entre la prévention, la réparation et le suivi. Les questions de sécurité (re)font surface au niveau local, mais dépendent souvent de causes qui dépassent le local. Une bonne approche locale implique donc une approche commune entre les différents niveaux de pouvoir, mais aussi une mise en pratique locale qui soit transversale entre les services communaux, la zone de police et la justice.