Harcèlements

Catégories

Imprimer cet article

Harcèlement scolaire  

2013: “Cities against Bullying”, projet EFUS. Extrait: le projet proposé est au coeur des priorités du programme DAPHNE. C’est un projet de prévention et de lutte contre un phénomène récurrent de violence, le harcèlement à l’école, exercé par et contre les enfants touchant toutes les catégories. Le projet “Cities against bullying” s’inscrit clairement dans la priorité 2.2.4.de l’appel: “Children as victims of bullying at schools” (CVBS). Il vise en effet à s’inscrire dans un processus d’échange et de mise en oeuvre concrète de pratiques de prévention contre le harcèlement existantes qui sont à la pointe de la recherche et de la pratique mais peu exploitées du fait d’un manque de dissémination auprès des acteurs décisionnaires. Sa valeur ajoutée est de s’adresser directement aux autorités locales tout en bénéficiant d’une expertise et d’un réseau au niveau européen.  

Harcèlement de rue  

2010 : enquête “Racket” (Maison de la Prévention d’Auderghem). Document de traitements des données de l’enquête (Chiffres sur le racket, les bagarres, les insultes et les agressions physiques). Focus sur le sentiment d’insécurité et le rôle des GDP. Questionnaire.   

14/10/2021 : Réunion de rencontre avec l’équipe des professeurs du Master en Design d’innovation sociale de l’Ecole Supérieure des Arts St Luc 

Cyber-harcèlement  

10/03/2014: conférence gratuite “Surfons responsables !”, Woluwé-Saint-Pierre, organisée par l’ASBL PAJ (Prévention-animations-Jeunesse). 

25/04/2014: journée de réflexion “Les discours de h@ine en ligne” à Bruxelles, organisée par le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et le “Comité campagne No Hate – BIJ – Loupiote asbl (Liège)” dans le cadre de la campagne européenne contre le discours de haine en ligne. Des intervenants de divers horizons, notamment, du Centre pour l’Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme, de l’enseignement, des centres de jeunes, de Belgique (également des deux autres communautés) et d’autres pays européens, viendront échanger sur leurs pratiques en matière de lutte contre les différentes formes de discours de haine sur les réseaux sociaux et le Directeur du Département Jeunesse du Conseil de l’Europe fera un premier bilan de cette campagne européenne dans laquelle notre Communauté fait figure de référence… 

2014 : Campagne Respect Zone (France), Respect Zone est une initiative associative créée en 2014 issue de la société civile, sans but lucratif, apolitique et non religieuse. Le label de l’éducation au respect, à porter sans modération : Le Label Respect Zone est un outil inédit pour contrer positivement la cyberviolence. Adopter le label Respect Zone, c’est signaler que votre espace en ligne est une zone de respect sur Internet et correspond aux dispositions de la charte Respect Zone. Respect Zone entend ainsi offrir un outil pédagogique moderne de lutte contre le racisme, l’antisémitisme, le sexisme, l’homophobie, l’apologie du terrorisme, la stigmatisation des handicaps et le harcèlement. Le label Respect Zone a déjà été adopté par un grand nombre de personnes, enfants et adultes, en photos de profil, d’entreprises dont Free et Microsoft, des cabinets d’Avocat, le barreau de Paris mais aussi celui de l’Education Nationale en France, sur celui de l’Unesco, de municipalités…  

2014 : outils harcèlement sur les réseaux sociaux. Méthodologie : Création collective d’un «Profil». Face aux évènements fictifs, les jeunes négocient la maîtrise des publications sur leur mur. L’animateur incarne les interventions extérieures, c’est-à-dire le non maîtrisable. Cette démarche amène : discussion, négociation et questionnement sur les différents enjeux vus précédemment. Cela sous entend, également, qu’ils soient utilisateurs. L’animation est conçue pour qu’ils se positionnent, de manière décentrée, par rapport à leurs propres utilisations des réseaux sociaux, sans exposer leur vie privée aux autres participants.  

2015 : deux clips vidéos de sensibilisation réalisés par Respect Zone (FR) : 

2016 : nouvel outil pédagogique « Ce qui vous regarde… NO HATE » créé dans le cadre de la campagne européenne « mouvement contre le discours de haine en ligne ».  

20/12/2017 : Journée de sensibilisation destinée aux professionnels : “Cyber-harcèlement : Prévention et sensibilisation au phénomène de cyber-harcèlement au niveau local” organisée par la Direction Prévention Sécurité de la Ville de Charleroi : thèmes : 

  • Cyber-haine Ineterne, zone de non-droit ? : Liberté d’expression et cyberhaine aspects juridiques 
  • Analyse de la problématique du cyber-harcèlement sur le territoire de la Ville de Charleroi 
  • Présentation de la Cellule “Jeunes Jugés Dérangeant” Par Aurélie Reyes, coordinatrice de la Cellule Educateurs de Rue 

Site “Internet sans crainte” : programme national français (soutenu par la comission eu) de sensibilisation pour accompagner les jeunes dans une meilleure maîtrise de leur vie numérique. 5 conseils-clés pour utiliser le numérique avec responsabilité, prévenir les situations de violence, accompagner les premiers pas des enfants sur Internet, leur smartphone et les réseaux sociaux :  

  1. Réfléchir avant d’envoyer un message ou de publier une photo de soi ou de ses amis.
    2. Garder sa vie privée, privée. Internet est un espace public auquel tout le monde a accès.
    3. Choisir ses amis sur les réseaux sociaux. Il est important de distinguer les amis proches des simples connaissances et ce que l’on partage avec chacun.
    4. Ne jamais partager ses mots de passe, même avec son meilleur ami. Un mot de passe doit rester personnel et confidentiel.
    5. Parler de harcèlement, c’est commencer à agir. 

+ Une série de 5 capsule vidéos (Parents, parlons-en) disponibles sur youtube pour aider les parents à aborder les problématiques du harcèlement et du cyberharcèlement avec leurs enfants.  

11/02/2020 : Safer Internet Day : Le Safer Internet Day est un événement mondial organisé par la Commission européenne tous les ans au mois de février pour faire d’Internet un espace ludique, créatif, épanouissant et sécurisé pour tout le monde. Célébré dans plus de 110 pays, le Safer Internet Day a rapidement dépassé les frontières de l’Europe. L’idée est de partir des atouts du Net pour donner l’envie aux internautes de surfer avec responsabilité et curiosité. C’est en en soulignant les avantages d’un usage critique d’Internet qu’on pourra sensibiliser les jeunes aux pièges. Nous devons outiller les enfants et inviter les jeunes à réfléchir aux conséquences de leurs actes sur Internet. Pour participer: inscription d’une activité éducative pour promouvoir un usage sûr et responsable des médias en ligne auprès de jeunes (une leçon, un jeu, un quizz, une séance d’info) sur le site.  Ainsi, elle sera facilement visible et accessible pour tous les internautes.