Trafic et traite des êtres humains

Catégories

Imprimer cet article

(1995), Pagasa asbl : 

PAG-ASA a une double mission.  

  • offrir un accueil et un accompagnement aux victimes la traite des être humains et/ou de trafic d’êtres humains avec circonstances aggravantes.  
  • participer à la lutte contre la traite des êtres humains par la collaboration avec les services publics compétents sur le terrain et au niveau politique, et d’autre part, par un travail de sensibilisation, notamment en donnant des informations et en dispensant des formations au niveau national et international.   

2009 : Congrès organisé par le Ministère de l’Intérieur de la République Chèque (département de la prévention de la criminalité) “PREVENTING AND COMBATING TRAFFICKING IN HUMAN BEINGS: REDUCING PROSTITUTION AND SEXUAL EXPLOITATION”.  

(2012-2014) SPF Justice, service de politique criminelle propose les actions suivantes:  

2012 : publication “Traite des êtres humains, que faire ? Conseils pour le personnel hospitalier” du SPF. (Justice, santé publique, politique criminelle).  

2012 : Publication “La lutte contre la traite et le trafic d’êtres humains, Politique et approche” (Gouvernement fédéral Belgique).  

2017 : Plan global de Sécurité et de Prévention de la Région de Bruxelles-Capitale, chapitre “Atteintes à l’intégrité de la personne” (stratégie, mesures de suivis et de prévention).  

17/02/2019 : conférence PAG-ASA “ Résultats et défis d’un quart de siècle de lutte contre la traite des êtres humains”, conférence nationale dans le Sénat de Bruxelles.  

2020/06 : Journée de formation  pour la lutte contre les mariages forcés (BruSafe). Étant donné les différents questionnements sur le principe de consentement et de volonté dans le cadre du mariage, on comprend donc qu’il n’est pas si évident de définir ce que l’on entend par mariage forcé et encore moins de lutter contre ce type de pratiques. Pourtant, en Belgique, l’incrimination des mariages forcés figure dans le code pénal. Cette formation vous permettra de mieux cerner cette problématique et de développer des compétences afin d’adopter une approche intégrée en la matière. Ce programme s’inscrit dans le cadre du Plan Global de Sécurité et de Prévention (PGSP) et du Plan Régional de Formation mis en œuvre par Brusafe.